Maniac Mansion (France) (NES)

Publié le: vendredi 12 octobre 2018 - par Seve Sky

Maniac Mansion FR NES

Présentation

Maniac Mansion est l’adaptation console du jeu éponyme sorti tout d’abord sur PC.

Développé par la firme Lucasart, Maniac Mansion est un jeu incontournable et indispensable pour tous joueurs Rétro !
Basé sur un concept de jeu original et sur un scénario déjanté, Maniac Mansion vous propose de composer une équipe de 3 ados parmi 7 personnages jouables.

Votre but ? Délivrer Sandy, qui est retenue prisonnière dans le manoir d’un savant fou.
Elément révolutionnaire à l’époque, chaque personnages possède ses propres caractéristiques qui influent sur le déroulement du jeu et surtout sur la fin du jeu. En effet, vous aurez droit à plusieurs fins différentes, en fonction des personnages choisis donc, mais également en fonction du déroulement du jeu, de la réalisation de certaines actions ou en en fonction de la mort d’un ou de vos personnages.

Système de jeu

Jeu “Point & Click” par excellence, le gameplay du jeu se résume à cliquer sur l’action que vous souhaitez réaliser sur un objet défini (ouvrir une porte, allumer la radio, prendre un objet...).

Des énigmes assez tordues et loufoques vous attendent au cours de votre parcours, et le déroulement du jeu est ponctué de cinématique, de l’époque bien sûr^^.

Le jeu nécessite pas mal de stratégie, notamment dans la gestion de votre petite équipe, Vous devrez bien souvent utiliser, voire sacrifier un personnage pour permettre au deuxième d’accéder à certains lieux ou à certaines actions.

Enfin, terminons avec la Bande Son, qui est du même calibre que le reste du jeu : Chaque personnage à son propre disque et sa musique est donc joué à chaque fois qu’on le dirige.
Une de fois de plus, les développeurs du jeu ont rien laissé au hasard : Les musiques collent vraiment aux personnages et sont très plaisantes !

Conclusion

Véritable ovni vidéo-ludique de l’époque, Maniac Mansion fait partie de ces rares jeux qui vous laisse un souvenir impérissable, et ce, même 20 ans après.

Commentaires ()

Commentaires ()

Qui êtes-vous ?
Votre message

Vous aimerez peut être